NOTRE ACTIVITÉ

centre de pathologie entre lille et paris
des résultats rapides et contrôlés

UN CENTRE DE PATHOLOGIE A VOTRE SERVICE …

… Entre Paris et Lille

Le Centre de Pathologie des Hauts-de-France prend en charge des actes d’histologie et de cytologie et dispose d’une technique innovante de biologie moléculaire pour le génotypage des virus HPV.
Le centre de Pathologie a une activité étendue à toute la région des Hauts-de-France et à la région parisienne, au sein d’établissements privés et hospitaliers et auprès de nombreux praticiens libéraux.

… Pour permettre des résultats rapides et contrôlés

Les résultats des examens sont le plus souvent disponibles 24h à 48h après leur réception. Un exemplaire est transmis au médecin qui a réalisé le prélèvement et le plus souvent au médecin traitant. Le patient peut également recevoir un exemplaire.
Les pathologistes du Centre de Pathologie des Hauts-de-France participent aux réunions de concertations pluri-disciplinaires (RCP) au sein des établissements de soin où sont pris en charge les patients.
En cas de difficulté diagnostique, d’étroites relations avec des pathologistes experts français permettent de bénéficier de leur expérience.
Dans le cadre de la médecine personnalisée, le Centre de Pathologie des Hauts-de-France collabore avec le service de biologie moléculaire des Centres Hospitaliers Universitaires d’Amiens et de Lille pour la réalisation des tests de sensibilité thérapeutique en oncologie et les recherches en génétique.
cytologie-cercle

CYTOLOGIE … La cellule sinon rien

La cytologie est l’analyse des cellules au microscope. Elle consiste à rechercher des cellules tumorales au sein de prélèvements obtenus par :
. Recueil de liquides spontanément émis (urines, expectoras, …)
. Raclage ou aspiration de cellules (frottis cervico-utérin, aspiration bronchique …)
. Ponction d’un liquide (épanchement articulaire, kyste, …)
. Ponction d’un organe ou d’une masse (nodule thyroïdien, ganglion, kyste mammaire, …)
C’est un examen d’orientation qui doit toujours être confirmé par un examen histologique.
Le frottis cervico-utérin, réalisé dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus, est l’examen cytologique le plus fréquent.
Pour en savoir plus sur le frottis : http://www.frottis.info
Nos techniques d’étalement sur lames et de recueils en milieu liquide sont protocolisées pour augmenter la sensibilité de détection des cellules tumorales.
histologie

HISTOLOGIE … Voir en grand l’infiniment petit

L’histologie est l’analyse des tissus, successivement à l’œil nu puis au microscope. Elle est pratiquée à partir de :
. Biopsies (sein, prostate, estomac, côlon, peau, …)
. Petites exérèses (polypes, lésions cutanées, …)
. Pièces opératoires correspondant à l’exérèse partielle ou complète d’un ou plusieurs organes (sein, vessie, prostate, côlon, …)
Seul l’examen histologique par un médecin pathologiste permet d’affirmer un diagnostic de cancer.
L’équipe médicale est organisée en pôles de compétence avec des pathologistes spécialisés dans certains domaines de la spécialité pour permettre une prise en charge optimale de l’ensemble des prélèvements qui nous sont confiés.
immunohistochimie

IMMUNOHISTOCHIMIE … Anticorps recherche antigène

L’immunohistochimie consiste à évaluer la réactivité des cellules à des anticorps dans le but de mieux caractériser les tumeurs pour mettre en place le traitement le plus adapté.
Nous disposons d’un très large panel d’anticorps que nous évaluons régulièrement en fonction des données scientifiques publiées pour nous permettre une caractérisation très précise des tumeurs et des traitements auxquels elles seront sensibles.
biologie

BIOLOGIE MOLECULAIRE … Ou la Médecine Personnalisée

La biologie moléculaire consiste à caractériser la molécule responsable de l’état pathologique.
La biologie moléculaire est réalisée à partir des prélèvements confiés aux pathologistes. Biologie moléculaire et Anatomie-Pathologique sont ainsi étroitement liées.
Un recours à la biologie moléculaire peut être utile :
  • Pour la recherche d’une anomalie génétique nécessaire à un diagnostic
  • Pour la recherche de mutations génétiques qui conditionnent la réceptivité de certaines tumeurs à de nouvelles molécules thérapeutiques, aussi appelée « thérapie ciblée » ou « médecine personnalisée».
L’ensemble de ces recherches est actuellement pratiqué au sein de plateformes de génétique moléculaire mises en place par l’Institut National du Cancer (INCa). Au Centre de Pathologie des Hauts-de-France, nous collaborons avec les plateformes régionales (Amiens et Lille) pour réduire les délais de prise en charge thérapeutique des patients.
Plus fréquemment, dans le prolongement de l’examen cytologique du frottis cervico-utérin, la biologie moléculaire permet la recherche et l’identification de PapillomaVirus Humain (HPV) qui pourrait être responsable de lésions du col de l’utérus.
Nous disposons d’une technique novatrice et performante qui peut être pratiquée à partir des frottis en milieu liquide qui nous sont confiés, ne nécessitant pas la réalisation d’un nouveau prélèvement.
Pour en savoir plus sur l’HPV : http://www.frottis.info